Le GEEBEE, toujours à Montréal et au Québec

Le 19 février dernier, la Ville de Montréal a pris la décision de ne pas renouveler le projet pilote des trottinettes électriques en libre-service (Lime, Bird), sans ancrage. Il est important de savoir que cette décision de la Ville n’a aucune incidence sur la circulation du GEEBEE. Nous ne proposons pas le même modèle d’affaires et nous sommes soumis à une réglementation différente.

Depuis 7 ans déjà, nous avons développé un concept québécois de trottinette électrique radicalement différent. Notre véhicule, le GEEBEE, est plus sécuritaire et est présentement en cours d’expérimentation par de nombreuses villes dans le cadre d’une collaboration avec la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ) et le Ministère des Transports du Québec (MTQ). À cet égard, notre projet avance très bien et plus de 500 participants ont reçu un questionnaire d’évaluation en décembre 2019. Dans les prochaines semaines, la SAAQ remettra son analyse qui somme toute devrait être très positive : aucun incident signalé et de nouvelles villes utilisatrices pour la saison 2020.  Nous croyons en la mobilité durable et mettons tout en œuvre pour qu’une solution québécoise réponde aux enjeux des villes du Québec. Vous continuerez donc de voir des GEEBEE dans les rues de Montréal et d’autres municipalités.

Au-delà de nos frontières, notre concept s’exporte très bien et nous aimerions que l’Ontario, qui a adopté une nouvelle réglementation, s’inspire de ce que nous faisons au Québec. En tant qu’acteurs engagés, nous serons présents au Ontario Traffic Council e-Scooter Symposium le 5 mars prochain afin de rencontrer et de sensibiliser de nombreuses municipalités ontariennes à nos solutions innovantes, accessibles et écologiques.

Pour plus d’informations : contact@conceptgeebee.com

Discerner les mythes concernant l’électrification des transports

L’environnement est l’un des sujets de l’heure dans la société moderne. Les scientifiques font tout en leur pouvoir pour informer et conscientiser la population à l’égard du réchauffement climatique. Le transport routier est actuellement responsable de 34 % d’émission de GES au Québec. (Lithion) L’électrification des transports est une des mesures proposées pour décarboniser la planète. Toutefois, de nouvelles interrogations voient le jour à la suite de l’arrivée de ces véhicules. Sont-ils réellement la solution environnementale à envisager ?

Impact environnemental du GEEBEE

Une étude d’Oxia Initiative Inc. a établi que le GEEBEE, sur la durée de vie de sa batterie (50 000km), permet d’éviter 12 tonnes de GES. Ces données ont été recueillies en prenant en compte la quantité de GES émise par la production d’un Geebee et la quantité de GES sauvée en utilisant un GEEBEE, tout en possédant une voiture. Le GEEBEE serait employé par une personne lors des courtes et moyennes distances.

Le GEEBEE est fabriqué et assemblé au Québec. De plus, 80 % des pièces sont canadiennes, ce qui permet de réduire le transport. Un site d’assemblage se trouve en France afin de diminuer l’impact environnemental pour le marché européen. Le GEEBEE peut être rechargé à la maison en utilisant une prise électrique normale. Aucun transport n’est donc nécessaire pour se déplacer à une borne de recharge. Il est aussi conçu pour être utilisé pendant de nombreuses années. Sa durée de vie moyenne dépasse les dix ans. La durée de vie de la batterie est d’environ trois ans (si elle est utilisée tous les jours).

Batterie réutilisable et recyclable

Plusieurs personnes ont des questionnements ou des doutes à l’égard de la batterie électrique, produite avec des matières premières difficiles à extraire, comme le lithium et le cobalt. Cependant, il faut savoir qu’il est maintenant possible de réutiliser, puis de recycler ces fameuses batteries. Une batterie de voiture, après son utilisation pour cette dernière, garde jusqu’à 80% de sa capacité initiale. La technologie nous permet désormais d’adapter les batteries en fin de vie à différents types de véhicules ou aux réseaux électriques, sans nécessiter de grandes transformations. (Gouvernement du Canada) En France, l’entreprise Doctibike œuvre dans le reconditionnement et la réparation de batteries de vélos électriques. La durée de vie d’une batterie peut donc largement dépasser sa durée initiale.

Le recyclage de ces batteries peut même se faire localement. Un exemple est l’entreprise Lithion, basée à Montréal, qui se spécialise dans le recyclage des batteries électriques afin de récupérer les matières et d’en faire la réutilisation. Ces matières sont plus concentrées et parfaites pour l’utilisation. C’est ce qu’on appelle l’économie circulaire. L’entreprise permet donc de diminuer davantage l’émission de GES des transports électriques, pour aider les besoins de décarbonisation de la planète.

Réglementations mondiales

Plusieurs pays ont émis une réglementation à ce sujet question d’obliger les entreprises à recycler leurs batteries électriques. En effet, en Europe, la Directive Batterie 2006/66/CE, émet que les producteurs de piles et de produits contenant des piles doivent s’assurer qu’il existe un site de collecte afin de récupérer les batteries en fin de vie. Cela équivaut à une responsabilité élargie du producteur (REP). Au Québec, la REP ne vise présentement pas les batteries de véhicules électriques. (Gouvernement du Québec) Est-ce qu’une telle réglementation verra le jour dans la province? À suivre…

Quatre bienfaits de se rendre au travail en GEEBEE

Le GEEBEE possède plusieurs usages, dont celle de se rendre au travail à bord de ce mobipode. Ce moyen de transport saura faire en sorte de commencer et de terminer votre journée du bon pied. Voici quelques bienfaits du GEEBEE en quatre points :

1. Bon pour votre santé

Il a été prouvé que le transport extérieur est bénéfique pour la santé et l’humeur, comme l’aborde l’auteur Ted Sweeney, dans son article s’intitulant : Biking Past the Gym: The Benefits of an Active Commute. Il explique aussi que cela contribue à améliorer le sentiment de bonheur en plus de réduire le stress. Les trajets en voiture peuvent avoir des répercussions négatives sur le corps et l’esprit. En optant pour un transport en contact avec la nature, les utilisateurs du GEEBEE diminuent leur pression artérielle et leur fréquence cardiaque.

La nature et le soleil amènent une émotion positive à votre itinéraire en plus de réduire l’apparition de maladies, comme le mentionne Futura Santé, dans son dossier : « Les bienfaits de la nature sur notre santé ».

Alors que la position assise peut générer des maux de dos et des tensions dans les épaules et la nuque, la position debout du GEEBEE est ergonomique, naturelle et procure de nombreux bienfaits pour le corps. Cette position permet aussi une meilleure vision globale de la route en plus de rendre l’embarquement et le débarquement plus faciles, sans risque de blessures futures

2. Bon pour votre productivité

Futura Santé affirme que la présence de nature autour de nous participerait à notre concentration et à notre productivité. L’utilisation d’un moyen de transport extérieur aide aussi à se focaliser davantage en arrivant au bureau, selon l’article de Les Echos intitulé : « Quel est le meilleur moyen de transport pour aller au travail, selon la science ». Les plantes contribuent à amener du positif dans un milieu, le travail s’effectue donc plus rapidement et il est mieux fait.

3. Bon pour l’environnement

Électrique, le GEEBEE contribue de belle façon à la préservation de l’environnement. De plus, il fait aussi en sorte de retirer plusieurs véhicules de la route, plus gros et consommant plus d’énergie (souvent à l’essence). Sauvez du temps en évitant le trafic, tout en aidant positivement à votre planète ! Quoi demander de mieux ?

4. Bon pour tous

Le GEEBEE est très intuitif : 98 % des personnes qui l’essaient apprennent à le conduire en moins de 20 secondes.

Pour certains, le vélo ou autres types de transport peut limiter leurs déplacements, soit parce que le moyen utilisé est inconfortable, qu’il nécessite trop d’énergie ou qu’il n’est pas pratique, tout simplement. Avec le GEEBEE, vous pouvez être habillé en robe ou en complet et vos mouvements ne seront pas réduits. Il est électrique à 100 %, l’effort physique est donc plus faible. Aucun besoin de vous changer en arrivant au travail, à la suite de votre déplacement.

Le GEEBEE est idéal pour tous et répond à vos besoins de mobilité sur courtes et moyennes distances ! Alors, qu’attendez-vous ?

Nouveau site d’assemblage des GEEBEE à Nevers

Le lancement de notre nouveau site d’assemblage du Geebee aura lieu le 14 Juin 2018 à Nevers dans la Nièvre en France !

C’est une belle aventure qui se poursuit au delà de nos frontières puisque l’entreprise va faire de la ville de Nevers son nouveau site d’assemblage des GEEBEE pour l’Europe de l’Ouest. Grâce à une mission économique initiée par les dirigeants de la communauté d’agglomération de Nevers avec des partenaires Québécois, la ville c’est imposée comme une évidence afin de poursuivre notre croissance à l’export.

Située au carrefour de nos principaux marchés en Europe Occidentale, Nevers bénéficie aussi d’un formidable prestige autour des sports mécaniques et d’une expertise dans la mobilité grâce à son Institut Supérieur de l’Automobile et des Transports.

Un très beau reportage au 19/20 de FR3 Bourgogne dans son édition du 6 Juin 2018 est consacré à nos débuts dans la ville est accessible ici :

Reportage du 19/20 FR3 Bourgogne

Au plaisir de vous voir lors de notre lancement officiel le 14 Juin 2018. Plus d’information à venir.

Mission France 2017

Concept GeeBee a fait partie de la cohorte qui s’est rendue à Paris pour une mission commerciale en Mars 2017, organisée par le Réseau M.

Beaucoup d’activités étaient organisées par le Réseau M et ses partenaires, pour nous permettre de rencontrer prospects ou partenaires. Nous avons rencontré notamment des entreprises dans le tourisme, l’évènementiel, la logistique, des coursiers, et une Mairie avec son service de police. Nous avons également fait une interview avec Autoplus et avons visité les locaux de Ventes Privées et l’Assemblée Nationale. Pour résumer notre semaine, nous avons constaté un véritable enthousiasme pour le GEEBEE et une maturité du marché français pour la mobilité durable. GEEBEE a de l’avenir de l’autre côté de l’Atlantique.

Le Geebee Tour 2016

Du 12 au 18 septembre 2016, Concept Geebee s’envolera pour un périple Outre-Atlantique, en Bretagne, avec 3 objectifs :

1. Faire découvrir le GEEBEE pour voyager autrement

Pour optimiser son séjour et en voir plus, en moins de temps. Nous vous promettons de vous envoyer des photos et vidéos exclusives pour vous faire voyager avec nous.

2. Partager l’expérience québécoise GEEBEE

Découvrir le plaisir de glisse et la nouvelle sensation GEEBEE est une expérience que nous ferons vivre aux Bretons et touristes, avec des essais pendant nos dîners (lunch) et nos 5@7.

3. Promouvoir l’éco-tourisme

Le GEEBEE est à la fois un moyen de transport et une activité loisir, dans le respect de l’environnement (zéro émission) et des autres (silencieux). Nous adopterons une démarche éco-touristique également pour notre hébergement chez l’habitant et dans le choix de nos visites en favorisant les zones protégées.

POURQUOI LA BRETAGNE ?

Bien que vivant au Québec depuis 17 ans, le créateur du GEEBEE, Jean-Luc, est d’origine bretonne. Ce voyage sera donc pour le GEEBEE un retour aux sources de la créativité qui l’a vu naître. La Bretagne est aussi reconnue pour ses pistes cyclables et ses magnifiques paysages. Ce territoire est donc idéal pour vous faire voyager avec nous.

Nous avons déjà fait tester le GEEBEE à des gens d’affaires de Bretagne venus en visite récemment à Montréal. Ils ont tous « capoté » !! À notre tour d’aller à leur rencontre, et démarrer ainsi notre développement à l’export avec un premier pied en Europe !